Thèmes

concours vie création 2010 divers cadre afrique cadre

Rechercher
Derniers commentaires

il faudrait messieurs revoir l'histoire de l'eglise! ce mr a simplement copié les abus de la dite eglise trad
Par Pasteur Christian, le 23.07.2014

je veux devenir riche par tout les moyens svp aidez moihttp://mone ymaker.centerb log.net
Par njock samuel, le 23.07.2014

l'ecole est une boe chse c'est un cmportemnt acariatre.http ://facebook.ce nterblog.net
Par fabrice ze, le 23.07.2014

toutes les presses en parle !!!!!!!!!http: //anonyme.cent erblog.net
Par toto+, le 22.07.2014

augmentation de 5%des salaires http://anonyme .centerblog.ne t
Par toto+, le 22.07.2014

Voir plus

Articles les plus lus

· HARCELEMENT SEXUEL EN MILIEU UNIVERSITAIRE
· LA POLICE CYBERNETIQUE ENQUETE
· BAGARRE A MBANKOMO ENTRE ETO’O ET MBIA
· ATEBA EYENE A FAIT FORT
· LES CAMEROUNAIS : PEUPLE AGRESSIF ?

· ATEBA EYENE FINIT LAURENT ESSO
· SAMUEL ETO'O ET NATHALIE: JALOUSIE, SEXE, TORTURE, VIOLENCE
· ATEBA EYENE ET OWONA NGUINI PULVERISENT BILLY SHOW
· EXPRESS UNION: QUE SE PASSE T-IL ???
· DES JEUNES DENNONCENT TSALA ESSOMBA
· PAUL BIYA HUMILIÉ PAR SON ÉPOUSE... EN PUBLIC !
· LA VERITE ETO'O-NATHALIE
· LA QUATRIEME LETTRE DE MARAFA HAMIDOU YAYA
· LA FORTUNE DE MEBE NGO’O
· ETO'O: TORTURE ET HARCELEMENT

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· osteite


Statistiques

Date de création : 03.02.2011
Dernière mise à jour : 23.07.2014
1661articles


COMPLEXE INDUSTRIALO-PORTUAIRE DE KRIBI

Publié le 31/01/2013 à 05:30 par rjcpatriote Tags : création 2010 divers cadre afrique
COMPLEXE INDUSTRIALO-PORTUAIRE DE KRIBI

 

COMPLEXE INDUSTRIALO-PORTUAIRE DE KRIBI

Pourquoi un Port en Eau Profonde au Cameroun, à Kribi, et où en sommes-nous ?

La construction du Port en Eau Profonde de Kribi marque le début d’une ère nouvelle dans le développement économique du Cameroun, l’ère des grands projets structurants, intégrateurs et générateurs de croissance, d’emplois et de richesse. Ce projet initié depuis les années 1980, est relancé en 2008 après l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative PPTE, marquée par l’allégement de la dette et la possibilité pour l’Etat de renouer avec l’investissement public, après deux décennies d’ajustement structurel.

Cet avènement appelle l’implication décisive des partenaires privés, investisseurs, entrepreneurs et opérateurs portuaires, nationaux et étrangers, par l’entremise du nouveau cadre juridique de partenariat public-privé.

Quant au projet proprement dit, les études de faisabilité techniques, économiques, financières et environnementales ont montré que cet ouvrage est d’une importance majeure pour le Cameroun et l’Afrique Centrale ; il va en effet permettre d’accélérer le développement économique par la création des industries, le développement urbain, le développement des infrastructures de transports portuaires, routières, ferroviaires et des infrastructures énergétiques, de communication et de télécommunication.

Le Cameroun va accélérer son industrialisation par la mise en exploitation de ses nombreuses ressources naturelles telles que le fer et la bauxite, dont les opérations d’importation et d’exportation nécessitent des navires de très grande taille.

Sur le plan sous régional, ce port va faciliter l’intégration par le flux des transports inter Etats, à travers le corridor de transport et de développement Kribi-Bangui-Kisangani retenu dans le cadre du plan Directeur Consensuel des Transports en Afrique Centrale.

En tenant compte des contraintes liées aux trafics, à savoir les types de produits à transporter et les caractéristiques techniques des navires associés, ainsi que les besoins en termes de profondeurs d’eau et d’espaces d’entreposage notamment, les sites adéquats pour les installations portuaires ont été déterminés.

Ainsi les installations du Port en Eau Profonde de Kribi vont se développer sur les sites de Mboro, localité située à 30 km au Sud de Kribi (Port général comportant plusieurs terminaux : Conteneur, Aluminium, Hydrocarbures, Polyvalent) et sur le site de Lolabé, située à 4 km au Sud de Mboro (Appontement minéralier).

Le Port Général permettra l’accueil de grands navires de commerce d’une capacité allant jusqu'à 100 000 tonnes et d’un tirant d’eau de 15 à 16 mètres. Le port de Kribi sera complémentaire du Port de Douala, venant ainsi palier les insuffisances de ce dernier jusqu’ici limité aux navires de 15 000 tonnes et 6 à 7 mètres de tirant d’eau.

L’appontement minéralier par lequel va transiter le trafic d’exportation du minerai de fer (35 millions de tonnes par an) pourra recevoir des navires minéraliers de 300 000 tonnes et 24 mètres de tirant d’eau.

Le Complexe Portuaire de Kribi va disposer d’un terminal à conteneurs au niveau du Port général, localisé à Mboro qui servira aux trafics de son hinterland ainsi que de Port d’éclatement.

Les travaux de bornage et de sécurisation de ces sites sont achevés. Des travaux d’investigations, notamment topographiques, bathymétriques, géophysiques, géotechniques, océanographiques, environnementales et sociales, réalisés par des entreprises spécialisées, pour l’acquisition des données techniques relatives à ces sites, sont également achevés.

Ces données ont permis l’élaboration du schéma général des aménagements portuaires, la conception et le dimensionnement des installations portuaires, (chenal d’accès des navires, digue de protection et quais des terminaux portuaires), l’établissement des mesures de protections de l’environnement ainsi que celles d’insertion, d’indemnisation et de relocalisation des populations riveraines affectées par le projet.

Les travaux de Construction du port en eau profonde de Kribi ont commencé le 27 décembre 2010 par le lancement des travaux de terrassements généraux pour la réalisation des plateformes devant accueillir les installations portuaires terrestres du port général à Mboro. Les travaux de construction seront réalisés par phases. La prochaine étape va consister à réaliser la première phase des infrastructures de base du port général comprenant le chenal d’accès au port, la digue de protection, les quais d’accostage, les remblais à l’arrière des quais pour la constitution des aires d’entreposage et les divers réseaux et accès directs au port. Pour cette phase les travaux sont financés par EXIMBANK CHINE et réalisés par une entreprise chinoise, CHEC (China Harbour Engineering Company). Le programme à réaliser comprend la mise à disposition de deux (02) terminaux spécialisés : un terminal polyvalent et un terminal conteneur. Cet ensemble devrait être opérationnel en 2014, date prévisionnelle de l’arrivée du premier navire de commerce. Par la suite des terminaux spécialisés seront réalisés à partir de 2015 (aluminium, hydrocarbures, alumine, minéralier, gaz naturel liquéfié, etc.

Le Port en eau profonde de Kribi, en permettant l’exportation en grandes masses des produits issus de l’exploitation des gisements miniers du Cameroun (Fer, Bauxite, Gaz naturel notamment) et l’importation des matières premières pour les industries locales, sera un véritable levier de l’industrialisation du Cameroun et de la compétitivité de ses produits.

De grandes industries à l’instar des usines d’aluminium et de liquéfaction du gaz naturel, génératrices de métiers divers par les filières associées vont s’implanter dans la zone industrialo-portuaire. Cet ensemble va générer plus de 20 000 emplois directs et autant d’emplois indirects, ainsi que l’éclosion d’une ville nouvelle de près de 100 000 habitants dotée d’infrastructures sociales adéquates.

Le complexe industrialo-portuaire et urbain va ainsi constituer un véritable pôle de développement, avec création de plateformes de création d’activités, de richesses, d’emplois et partant, de réduction du chômage. Ce sera un outil majeur et de relance de la croissance et du développement économique pour le Cameroun.

Par le développement de la région de Kribi, la création de pôles de développement au droit de gisements miniers en exploitation, les dessertes routières et ferroviaires à destination de l’hinterland et les corridors de transports associés, le Projet de Construction du Port en Eau Profonde de Kribi participe largement à l’aménagement du territoire. De plus ce nouveau port va améliorer considérablement la desserte maritime du Cameroun et des pays de son hinterland.

Construire un Port, c’est construire l’avenir. Cette entreprise exaltante exige de tous les acteurs rigueur, performance et cohérence, pour que dans la synergie, nous puissions tous contribuer à la réalisation des Grandes Ambitions portées par le Président de la République, Son Excellence Paul Biya, et ce, par une croissance soutenue et un développement harmonieux et durable du Cameroun.





DERNIERS ARTICLES :
AFFAIRE DES AVIONS MA- 60 CHINOIS
AFFAIRE DES AVIONS MA- 60 CHINOISLe bizarreries révélées par le récapitulatif du Minepat   Le document que AGA publie ci-dessous prétend montrer la réalité des dépenses d
TARIF TRANSPORT AU CAMEROUN
TARIF TRANSPORT AU CAMEROUN
36.000 FCFA C’est le nouveau SMIG au Cameroun
36.270 FCFA C’est le nouveau SMIG au Cameroun
APE FOSSE COMMUNE
APE UNE  FOSSE COMMUNE POUR LE PEUPLE CAMEROUN ILS ONT VENDU LA DEPOUILLE DU CAMEROUN A L’EUROPE Le chômage va grimper, notre petite industrie va mourir, nos marchés se
JOEL DIDIER ENGO
    JOEL DIDIER ENGO « …les originaires de mon sud natale au cameroun pratiquent une gouvernance tribale ; dans cette guerre de succession Marafa est  celui qui tient la